Comment choisir et appliquer son fond de  teint ?

Billets beauté

Comment choisir et appliquer son fond de teint ?

L'alimentation de l'enfant

Sous le masque : comment gérer sa peau en crise ?

Dossiers beauté

Sous le masque : comment gérer sa peau en crise ?

Le goût est avant tout une question d’éducation ! Ce que l’on mange lorsque l’on est petit détermine notre rapport émotionnel à la nourriture et notre comportement alimentaire futur. Pour proposer une alimentation saine à vos enfants, deux mots d’ordre sont à garder en tête :  diversification et équilibre.

1. Les habitudes à adopter pour un régime alimentaire diversifié et équilibré 

On remplace les produits industriels par des produits plus sains : fruits, gâteaux faits maison, flocons d’avoine ou encore purée d’oléagineux.

On diminue le sucre : une consommation en sucre trop importante entrainera une hausse brutale de la glycémie et aura un impact néfaste sur la santé physique mais aussi mentale et émotionnelle de votre enfant. On privilégie donc des aliments à index glycémique bas (céréales complètes, légumes, légumineuses, oléagineux…) et on privilégie le sucre de coco au sucre blanc raffiné et la farine complète à la farine blanche. Pour rappel, interdire les sucreries n’est pas non plus la solution, elles doivent donc rester occasionnelles ! 

Intégrez des fruits et légumes bio et de saison tous les jours :  ils sont une excellente source de vitamines, de minéraux et de fibres pour l’organisme. Concernant les fruits, favorisez- les entiers ou en smoothies et non sous forme de jus qui sera très riche en sucre.

Augmentez les apports en Oméga 3 : que ce soit pour vos enfants ou pour vous, les acides gras sont essentiels pour le bon fonctionnement de notre cerveau et notre système cardiovasculaire. On les retrouve dans les huiles de lins, de cameline ou de chanvre et dans les petits poissons. Prenez par exemple le réflexe d’ajouter systématiquement un filet d’huile de lin bio dans vos salades ! 

On habitue nos enfants à s’hydrater régulièrement avec de l’eau en évitant au maximum les jus de fruits et sodas trop riches en sucre ! 

2. Le moment du repas 

Commencez le repas par un bol de crudités, riches en enzymes digestives. Si votre enfant n’en raffole pas, cuisinez-lui des légumes à la vapeur pour conserver toutes les vitamines et minéraux qu’ils contiennent. 

On n’oublie pas les protéines à chaque repas : l’apport en protéines est indispensable au développement de l’enfant. Du côté des protéines végétales, on privilégie la viande blanche, les œufs bio et les petits poissons (maquereau, sardine ou hareng) très riches en EPA DHA et qui aideront à la croissance cérébrale de votre enfant. Côté protéines végétales, on opte pour des mélanges de céréales et de légumineuses. 

Intégrez des glucides complexes au quotidien : riz complet, quinoa, millet, avec ou sans gluten en fonction des tolérances de votre enfant. 

Pour la touche sucrée, optez pour des compotes de fruits sans sucre ajouté tout en sachant qu’il vaut mieux proposer des fruits en dehors des repas pour une meilleure digestion. 

Pour plus d’informations et si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter la naturopathe Aurélie Canzoneri sur son site  https://www.canzoneri-naturopathe.com/  ou sur Instagram @aurelie.canzoneri. 

Crédits photos : 1.© A Family Affair

Partager le billet