Démaquillants

La plupart du temps, le nettoyage est fait rapidement. Avec la fatigue, les enfants… On pense qu’un coton d’eau micellaire appliqué à la va-vite fait tout de même le job, et tant pis si notre peau tiraille ou rougit après. Erreur ! Non seulement, la peau n’est pas parfaitement propre, mais en plus, un nettoyant non adapté va accentuer les petits soucis cutanés.
Pour obtenir enfin une peau saine et parfaitement propre, on opte pour le double nettoyage : un nettoyage en deux étapes associant une huile ou un baume nettoyant à un lait ou un gel moussant doux. L’avantage ? La première étape huileuse élimine toutes les impuretés de nature grasse et la seconde étape peaufine le travail et commence  à traiter une problématique cutanée (comme les sensibilités, la déshydratation, ou les imperfections). 

Les habitudes de nettoyage les plus utilisées

L'eau micellaire : au départ, ce produit a été créé pour les coulisses des défilés, pour démaquiller les tops, entre 2 shows. Ces lotions sont très riches en détergents qui dénaturent le film hydrolipidique. Et qui dit barrière lipidique altérée dit bonjour à la déshydratation et aux sensibilités !

Les lingettes démaquillantes : il s’agit du même problème que l’eau micellaire : les lingettes sont un produit nomade destiné à une utilisation exceptionnelle. Les impuretés sont déplacées et non retirées. Là aussi, la peau peut réagir en multipliant les irritations et les petits boutons.

Juste de l’eau : pour éliminer les impuretés, celles-ci ont besoin d’être encapsulées dans un « véhicule ». Appliquer seulement de l’eau sur son visage ne sert à rien. Imaginez le résultat si vous faisiez votre vaisselle juste avec un peu d’eau…

Le gel douche : destiné au corps, ce produit est souvent bourré d’agents moussants détergents et de colorants. Il provoque donc une dissolution du film hydrolipidique avec à la clé une déshydratation massive et des sensibilités. (N’hésitez pas à surligner ce passage à l’intention de votre chère moitié, les hommes sont souvent fans de cette méthode de nettoyage mono-produit !)

Choisir son Huile Démaquillante

Contrairement aux idées reçues, toutes les natures de peaux (hé oui même mixtes et grasses), peuvent utiliser une huile nettoyante. C’est même la meilleure option pour se démaquiller et éliminer efficacement toutes les impuretés accumulées la journée. Et ça, c’est grâce à une règle tout simple : le gras attire le gras. Maquillage, pollution et excès de sébum sont justement des corps gras que l’huile va émulsionner et éliminer, sans agresser. Alors on arrête le gaspillage de cotons et on passe à l’huile nettoyante, promis ça ne prend même pas plus de temps…    

Pour les peaux Sèches ou Déshydratées

On se fait plaisir et on opte pour des huiles riches, onctueuses  voire des baumes. A masser sur peau sèche puis à rincer à l’eau, en plus de démaquiller, l’huile va assouplir la peau et même la nourrir grâce aux acides gras qu’elle contient. Voilà de quoi vous réconcilier avec le rituel du démaquillage, et fini la peau qui tiraille ! Ensuite, on passera au second nettoyant, de préférence un lait pour peaufiner le nettoyage.

Pour les peaux Normales à Mixtes

Pour limiter la déshydratation et réguler les petits excès de sébum, l’huile démaquillante a tout bon. Chanceuses, les peaux normales auront l’embarras du choix entre huiles fluides ou baumes. Pour les peaux mixtes, on privilégiera des huiles plutôt légères qui réconforteront les joues qui tiraillent et la zone T qui fait parfois des caprices…

Pour les peaux Grasses

Instinctivement, on ne pense pas forcément à se diriger vers une huile quand on a la peau grasse : on est plutôt tentées par le passage seul d’un bon gel nettoyant à l’effet extra-frais. Erreur ! Le sébum, jouant le rôle de protecteur de la peau, va se sentir agressé et relancer sa production de plus belle. Pour briser ce cercle-vicieux, on opte pour une huile fluide qui va émulsionner la juste-quantité de sébum et ainsi réguler jour après-jour sa production. Ensuite, on optera pour un gel nettoyant ou argileux non-détergent, pour une peau impeccable.

Pour les peaux Matures

Saviez-vous que dès le nettoyage on peut lutter contre le vieillissement cutané ? Les peaux matures ont tendance à perdre en lipides et par conséquent, à souffrir de sécheresse cutanée plus facilement. On va donc choisir des huiles riches, voire des baumes pour restaurer la structure lipidique, réhydrater et même revitaliser. A traquer : les vitamines qui vont apporter de précieux antioxydants pour une action anti-âge renforcée !

Vous avez encore des questions ?

Pauline du Service Client vous répond : consultation@ohmycream.com
ou 01 86 95 02 22