Enceinte ? Notre routine beauté idéale et les actifs à éviter

Dossiers beauté

Enceinte ? Notre routine beauté idéale et les actifs à éviter

J’ai testé pour vous : Maison Gynécée, la maison de la femme et de la maternité

Les conseils naturo pour femmes enceintes d’Aurélie Canzoneri

Lifestyle

Les conseils naturo pour femmes enceintes d’Aurélie Canzoneri

À l’occasion de l’arrivée de son deuxième enfant, Jessica s’est rendue dans un lieu qui manquait cruellement aux futures mamans (mais pas que !). Pensé par des femmes et pour les femmes, Maison Gynécée accompagne ces dernières à chaque grand rendez-vous de la vie, comme la grossesse.

La maternité, ce monde vertigineux 

Actuellement enceinte de mon deuxième bébé à 34 ans, je dois avouer que ma féminité au sens propre, je l’ai découverte - ou plutôt reçue de plein fouet - lors de ma première grossesse. Et lors de cette première grossesse en 2018 justement, Maison Gynécée n’existait pas encore… Dommage pour moi, qui étais complètement perdue face au vaste monde de la maternité ! Je n’avais pas encore beaucoup de copines enceintes dans mon entourage, et à l’époque où ma propre mère avait accouché, la péridurale n’existait pas… En résumé, je n’avais aucune idée de vers qui me tourner pour obtenir des informations en phase avec mon époque. 

“ Ma féminité au sens propre, je l’ai découverte - ou plutôt reçue de plein fouet - lors de ma première grossesse. ”

Alors certes, j’avais à ma disposition d’excellents podcasts pour m’informer (comme celui des Louves ou encore Bliss Stories qui sont géniaux). Mais, si j’ai adoré écouter ces témoignages par curiosité avant de tomber enceinte, lors de ma grossesse, ces histoires d’accouchements toutes plus folles les unes que les autres, ont fini par avoir un côté assez anxiogène. “Le savoir c’est le pouvoir” vous me direz : mais savoir se préserver pour éviter les montées d’angoisses, c’est à mon sens tout aussi important.

Apprendre à accueillir tous les bouleversements

Moi qui avais pourtant 31 ans lors de ma première grossesse, voilà que je réalisais que ma féminité m'était complètement inconnue. Je faisais le constat douloureux que je ne connaissais pas si bien mon corps et ma féminité. Et cette méconnaissance m’est revenue comme un boomerang lors de mon post-partum avec, à la clé, un super baby blues !  

C’est à ce moment-là que j’ai réalisé qu’avant de devenir mère, on devait d’abord embrasser son statut de femme. Et qu’il était donc urgent d’explorer sa féminité afin de mieux comprendre et appréhender tout ce torrent de bouleversements (que ce soit dans notre corps que dans notre tête), qu’on traverse lors d’une grossesse. Au-delà des cours d’anatomie qu’on a toutes eu au collège, je vous parle de cette énergie, de cette puissance incroyable qu’est notre féminité ! Je trouve qu’il persiste un silence et une pudeur autour de la grossesse qui rend l’accès aux connaissances dont on a besoin pour être sereines, difficile. Et je ne parle même pas de cette affirmation dépassée, celle qui consiste à nous faire croire qu’il est “normal” de souffrir lorsqu’on est une femme ! 

“ Il persiste un silence et une pudeur autour de la grossesse. ”
Quand on a l’impression de “passer à côté”   

Je fais partie de celles qui ont besoin d’un suivi assez médicalisé pour se sentir en confiance. J’ai donc été suivie à partir du 5ème mois de grossesse par mon gynécologue obstétricien (qui serait donc en mesure de me suivre jusqu’au jour de l’accouchement). Je voyais en parallèle une sage-femme, mais le courant n’est pas si bien passé. Je suis donc restée dans un rapport très “factuel” avec elle au final. Ma 1ère grossesse s’est déroulée sans encombre d’un point de vue médical et je m’estime extrêmement chanceuse pour cela. Mais j’ai senti que je passais “à côté” de cet état de bouleversement que je vivais dans ma tête et dans mon corps. J’ai senti qu’il me manquait un accompagnement un peu différent, plus holistique et moins froid.

Comment j’ai découvert Gynécée 

C’est lors du 1er confinement que j’ai découvert Gynécée. Je me rappelle avoir envoyé un message à la co-fondatrice Salomé, simplement pour lui dire MERCI d’avoir pensé à créer un tel lieu. On entend de plus en plus parler des “maisons de naissance”, ces lieux alternatifs où l’on peut être suivie pendant toute sa grossesse (et même y accoucher si l’on recherche une approche moins médicalisée). Bien plus qu’une maison de naissance, Maison Gynécée est un lieu privilégié pour les femmes enceintes (ou non), en désir d’enfant (ou non) : ce lieu qui fourmille d’experts accompagne les femmes de la puberté à la maternité, en passant par la ménopause, proposant des consultations individuelles, des cours collectifs, mais aussi des ateliers, des talks, des massages… 

Mon expérience chez Gynécée  

Quel soulagement lorsque j’ai pu être suivie de façon globale, et non plus que médicale ! Pour mieux vivre les bouleversements que mon corps traversait, j’ai été accompagnée par une naturopathe et une diététicienne (deux approches différentes mais complémentaires, pour l’alimentation), ainsi qu’une ostéopathe, une facialiste et une praticienne en massages drainants. Rien que ça ! Enfin, en plus des séances individuelles, j’ai suivi des ateliers avec d’autres mamans (via Zoom Covid oblige), sur l’allaitement et d’autres sujets très intéressants, pour me préparer à l’arrivée de mon bébé. Pour les plus angoissées par l’accouchement, on peut aussi suivre des cours de sophrologie pour évacuer les peurs ancrées en nous et aborder ce moment de façon plus sereine. 

Enfin, aucune nostalgie ensuite à avoir, puisque Gynécée va aussi m’accompagner pour la suite, en m’aidant à mieux vivre mon post-partum ainsi que la reprise du travail grâce à de nombreux spécialistes sur le sujet de la parentalité (coach de vie, accompagnatrice parentale…). Enfin, Gynécée propose même des ateliers pour les adolescentes et les jeunes femmes, notamment sur le sujet de la contraception ainsi que sur la ménopause. Je trouve ça brillant !

Les informations… 

Gynécée La Maison de la Femme, est située au 62 rue blanche dans le 9ème arrondissement de Paris et est ouverte du lundi au samedi, de 8 h  à 20 h.
Liste des ateliers et inscriptions ici.

contact@gynecee.paris
 
Tél : +33 (0)9 84 41 55 06).

Vous avez aimé ce billet ? Découvrez également notre sélection de soins pour bébé juste ici ainsi que les soins à adopter pour les futures mamans juste là ! Et on en profite pour souhaiter tout le bonheur du monde à Jessica, qui a donné naissance à sa seconde petite merveille entre-temps :)

Partager le billet