Les 3 gestes essentiels

Chez Oh My Cream, la star, c’est le produit… Mais au-delà des formules pointues, c’est toute notre expertise que nous voulons partager, pour vous initier au rituel parfait.

Cette initiation démarre avec la découverte de nos 3 gestes essentiels : 3 étapes fondamentales qui font la peau belle et saine, 3 piliers indispensables à adopter avant d’aller plus loin, 3 gestes simples mais souvent négligés qui font pourtant toute la différence…

Les 3 Gestes Essentiels

les bons gestes pour une peau belle & saine

1

le double nettoyage

D'abord l'Huile Démaquillante
puis le Lait ou le Gel Nettoyant  

Qu’est-ce que c’est ? C’est un nettoyage du soir en 2 étapes : une huile démaquillante ou un baume, suivi d’un gel ou d’un lait nettoyant (le matin, je me contente de la seconde étape). En effectuant deux passages, j’élimine d’abord le manteau d’impuretés qui recouvre la peau en fin de journée, avant de la nettoyer à proprement parler. Cette méthode est à la fois la plus efficace et la plus respectueuse de la peau, c’est une arme infaillible contre les points noirs et c’est surtout le premier geste anti-âge !

Pourquoi est-ce essentiel ? Parce que c’est la base d’une peau saine, parce que les impuretés et le maquillage irritent et sensibilisent la peau. Enfin, parce que les actifs pénètrent mille fois mieux sur une peau propre…

Pourquoi dois-je changer ? La plupart du temps, le nettoyage est fait rapidement… On pense qu’un coton d’eau micellaire ou une lingette appliqués à la va-vite fait tout de même le job, et tant pis si notre peau tiraille et rougit après. Erreur ! Non seulement la peau n’est pas parfaitement propre, mais en plus, ces nettoyants rapides, riches en détergents, décapent et accentuent les petits soucis cutanés comme la déshydratation et les sensibilités.

Etape 1 : D'abord, l’huile ou le baume démaquillant

La première étape se compose d’un produit 100% huileux, qui va déloger toutes les impuretés de nature grasse (le gras attirant le gras) : le top pour éliminer l’excès de sébum, la pollution, le maquillage…

Lire la suite

Les bénéfices ?

  • si votre peau est grasse : l’huile émulsionne tous les excès de sébum, et va même (contrairement aux idées reçues !) jusqu’à réguler la future production de corps gras. Et cela, sans avoir besoin de détergents irritants qui décaperaient votre peau…

  • si votre peau est sèche ou déshydratée : l’huile va commencer à l’assouplir et à la nourrir.

Comment l’utiliser ? Je prélève une cuillère à café d’huile ou une noisette de baume, que je chauffe entre mes mains propres et sèches pour obtenir une texture plus liquide. J’applique directement sur le visage sec, et je masse avec des doux mouvements circulaires, en insistant sur les zones sujettes aux petites imperfections et en n’oubliant pas les yeux (adieu le mascara waterproof !). J’ajoute un peu d’eau pour émulsionner l’huile, qui se transforme en lait, avant de rincer à grande eau.

Etape 2 : Ensuite, le lait ou le gel nettoyant (matin et soir)

La seconde étape consiste en l’application d’un second nettoyant qui aura une base aqueuse. Celui-ci va peaufiner le résultat et nettoyer en profondeur. Le bonus ? On commence aussi à traiter une problématique cutanée (comme les sensibilités, la déshydratation, ou les imperfections).

Lire la suite

Comment l’utiliser ? Je masse une noisette de lait ou de gel sur mon visage humide, avant de rincer à grande eau.

2

l'exfoliation douce

Qu’est-ce que c’est ? C’est une façon d’exfolier sa peau sans utiliser de grains : on parle alors d’exfoliation enzymatique ou chimique.  Si l’exfoliation est « enzymatique », le job est assuré par des enzymes (des agents 100% naturels qui viennent grignoter les liaisons entre les cellules mortes) : c’est le système le plus doux, il convient à toutes les peaux. Il existe aussi des exfoliants « chimiques », à base d’acides de fruits, qui agissent de la même manière, mais de façon plus puissante et ciblée.

Pourquoi est-ce essentiel ? Parce que l’exfoliation permet d’éliminer les cellules mortes, ternes et polluées, pour gagner en éclat et même éclaircir ses taches. Parce qu’elle stimule la production de cellules jeunes et toutes neuves pour une action anti-âge. Parce qu’une exfoliation sans grain est plus douce et plus efficace. Enfin, parce que l’exfoliation booste la pénétration des actifs.

Pourquoi dois-je changer ? Parce qu’exfoliation ne doit pas rimer avec irritation. Utilisés trop brusquement, les gommages à grains sont la plupart du temps trop costauds pour les peaux sensibles. De plus, leurs petites billes risquent d’ouvrir les imperfections provoquant ainsi une prolifération bactérienne.

Lire la suite

Comment l’utiliser ? S’il s’agit d’une poudre, 2 à 3 fois par semaine, je mélange dans mes mains une demi cuillère à café de poudre exfoliante avec de l’eau, afin de transformer la poudre en mousse (jusqu’à ne sentir plus aucun grain). Je masse mon visage (même le contour des yeux) avant de rincer à grande eau. S’il s’agit d’un masque, 1 à 2 fois par semaine j’applique le masque exfoliant sur le visage (en évitant le contour des yeux) en couche fine, et je laisse poser 5 à 10 minutes avant de rincer à grande eau (en m’aidant éventuellement d’une lingette ou d’une éponge Konjac pour bien décoller les cellules mortes).

3

l'huile de soin

Qu’est-ce que c’est ? Chaque jour, la peau subit beaucoup d’agressions qui altèrent le film hydrolipidique, sa protection naturelle. Il faut donc l’aider dans sa fonction de barrière. Les produits de protection les plus connus sont les crèmes hydratantes, mais les huiles végétales ont aussi de nombreux avantages : ayant une grande affinité avec la peau, elles pénètrent facilement et sont riches en bons actifs.  Elles permettent de supplémenter en corps gras les peaux sèches, mais permettent aussi de réguler la production de sébum des peaux grasses (en apportant à la peau le gras dont elle a besoin, celle-ci arrêtera d’en produire en excès par elle-même !).

Pourquoi est-ce essentiel ? Parce que l’huile végétale est une galénique formidable pour diffuser des actifs (contrairement aux huiles minérales inertes pour la peau et qui forment un film occlusif pouvant encrasser les pores), parce qu’une huile végétale permet de poser sur la peau un véritable bouclier anti-déshydratation. Parce qu’appliquée le soir, elle répare et repulpe pour une peau rebondie au réveil, parce que mélangée à mon soin de jour, elle transforme un hydratant en soin doudoune, parce que tapoter un peu d’huile sur ses pommettes fait monter le « glow » aux joues en moins de temps qu’il ne faut pour le dire…

Pourquoi dois-je changer ? On a l’habitude de mettre dans le même panier toutes les huiles… Cependant, il faut bien faire la distinction entre les huiles minérales (dérivées de la pétrochimie et inertes pour la peau, elles forment un film occlusif en surface pouvant encrasser les pores et simuler l’apparition de petits boutons) et les huiles végétales qui, à l’opposé, sont des extraits naturels riches en bons actifs (acides gras essentiels et vitamines).

Lire la suite

Comment l’utiliser ? Le soir, après avoir nettoyé ma peau et brumisé une lotion pour neutraliser le calcaire, je prélève 4 gouttes d’huile dans le creux de la main. Puis, je masse sur ma peau avec de doux effleurages. Je termine en plaquant mes mains sur le visage, pour faire pénétrer l’huile à la chaleur des paumes. Le matin, je peux l’appliquer en sérum ou mélangée à ma crème de jour.

Vous avez encore des questions ?

Pauline du Service Client vous répond : consultation@ohmycream.com
ou 01 86 95 02 22