Comment prendre soin de sa peau quand rien ne va plus : nos 3 life savers

Dossiers beauté

Comment prendre soin de sa peau quand rien ne va plus : nos 3 life savers

Cheveux bouclés : les secrets de Laure & Océane pour une crinière de rêve

Le sérum de nuit régénérant de Lisa

Billets beauté

Le sérum de nuit régénérant de Lisa

Elles vous ont peut-être déjà conseillé(e) : Laure & Océane, nos deux pétillantes conseillères beauté qui officient respectivement au sein de notre boutique de Montmartre et du Marais, à Paris, arborent de sublimes cheveux bouclés... Problématique capillaire souvent compliquée à gérer, voici leurs petits secrets pour maîtriser et surtout magnifier les boucles. C’est lors d’une parenthèse beauté que nous leur avons demandé tous leurs secrets...

Qu’est-ce qui est compliqué quand on a les cheveux bouclés ?

- Océane :
Le casse-tête avec les cheveux bouclés, c’est le perpétuel combat contre le cheveux mousseux et le manque d’uniformité. Mon but ultime? Conserver des boucles bien dessinées.

- Laure :
Assumer ses cheveux frisés, ça s’apprend. Je suis passée par plusieurs phases : pendant l’adolescence, je les attachais tout le temps en chignon informe Plus tard, pour mes premiers jobs, je les lissais tout le temps. Le déclic est venu pendant un road trip en Asie où, voyageant en sac à dos, je n’avais que le strict minimum et donc pas mon sacro saint fer à lisser… Cette pause pour mes cheveux a été salutaire, je n’ai jamais eu autant de compliments sur mes cheveux ! C’est à ce moment que j’ai commencé à en prendre vraiment soin.

Quelles sont vos astuces et vos produits pour une crinière de rêve ?

- Océane :
En premier lieu, je conseillerai d’éviter les produits trop riches, qui risquent de plomber les boucles et de les étirer. Pour éviter cet écueil, j’ai adopté la gamme hydratante de Rahua : j’associe l’Hydration Shampoo à l’Hydration Conditioner que j’utilise aussi parfois comme une crème de jour sans rinçage pour les cheveux. Je suis aussi une fan inconditionnelle du Masque Régénérant à l’Huile de figue de Barbarie de chez Christophe Robin.

J’évite aussi d’utiliser des serviettes en coton, qui absorbent trop l’eau et dessèchent les cheveux. J’ai troqué mes taies d’oreiller classique pour la version princesse, en soie ou en satin. Je suis une convertie depuis deux ans !
Enfin, pour augmenter la tonicité des boucles, je froisse les mèches dans mes mains, la tête à l’envers, avec un produit coiffant léger comme le Lait Luminescence de Leonor Greyl.

- Laure :
Comme Océane, j’aime particulièrement les produits Rahua et Christophe Robin. En ce moment, j’utilise le Classic Shampoo de Rahua (que je trouve bien réparateur), suivi de l’Hydration Conditioner. Ensuite, une fois par mois, je fais le Scrub Lavant Purifiant au Sel Marin de Christophe Robin pour “clarifier” le cuir chevelu. Ce geste est important, car les cheveux bouclés étant naturellement secs, on a tendance à appliquer beaucoup de soins assez riches et il est nécessaire de ne pas trop encombrer le cuir chevelu. Après le Scrub, je laisse poser un des Soins Nuanceurs de Couleur de Christophe Robin en fonction des reflets que je veux donner à mes cheveux. Pour les sécher, je pique un t-shirt en coton de mon copain car la fibre des serviettes coton peut hérisser l’écaille et créer des frisottis. Bye bye le sèche-cheveux, je laisse toujours sécher ma chevelure à l’air libre. Côté soin sans rinçage, j’adore le Sérum de Soie Sublimateur de Léonor Greyl et le Leave-In Treatment de Rahua

Enfin, au quotidien, quand je sens qu’ils sont secs, je les remouille légèrement le matin avec un spray d’eau pour reformer les boucles. Et je fais suivre par une micro quantité de crème sans rinçage ou par quelques gouttes d’huile pour lustrer les longueurs. Enfin, je conseille toujours à mes clientes de s’orienter aussi vers les huiles végétales : il ne faut pas hésiter à faire son propre banc d’essai pour trouver celle qui fait du bien à ses cheveux. Par exemple, après avoir utilisé l’huile de coco pendant des mois, je me suis aperçue que celle-ci pouvait dessécher mes cheveux alors que l’huile d’argan leur fait du bien. Aussi, il ne faut pas hésiter à vérifier la bonne adéquation entre sa routine capillaire et son type de boucle, la porosité de ses cheveux, la nature de son cuir chevelu etc…

Quels sont les pièges à éviter ?

- Laure :
Ne pas faire attention à la composition de ses produits. Certes, les silicones vont faciliteront le démêlage. Mais, à long terme, ils se fixent sur la fibre et “étouffent” le cheveu. Quant aux sulfates, ils sont trop “décapants” au quotidien. L’alcool aussi est à éviter : il peut être présent dans la composition de certain produits, notamment dans les mousses coiffantes et il dessèche énormément le cheveu, sans oublier son côté irritant pour le cuir chevelu.

Et votre coiffeur préféré ?

-Océane :
Il parait que Meloz (11, rue Pierre Fontaine dans le 9ème arrondissement de Paris) est un pro des bouclettes. Il m’a été recommandé par une de mes clientes et il est sur ma liste des prochaines adresses à tester !

- Laure :
Je n’ai pas encore trouvé la perle, mais on m’a parlé du Studio Marisol. Affaire à suivre...

Notre sélection pour une crinière de rêve !

Leonor Greyl

Lait Luminescence

40 €

Christophe Robin

Scrub Lavant Purifiant au Sel Marin

39 €

Christophe Robin

Soin Nuanceur Brun Froid

38 €
Culte

Leonor Greyl

Sérum de Soie Sublimateur

32.50 €

Partager le billet