Le nettoyant frais de Lisa

Billets beauté

Le nettoyant frais de Lisa

Déodorants : les ingrédients à éviter

Girl Smells et Salt & Stone, deux nouvelles pépites fun et clean

Billets beauté

Girl Smells et Salt & Stone, deux nouvelles pépites fun et clean

Il y a encore quelques années, on se souciait peu de la composition de cet incontournable de la salle de bain. Pourtant, appliqué quotidiennement et sur une zone aussi fragile, votre déodorant se doit d’avoir une composition exemplaire ! Quels sont les ingrédients à éviter ? Les alternatives à privilégier ? On vous éclaire sur le sujet !

Les ingrédients qu’il vaut mieux éviter…

  • Les sels d’aluminium : Ils réduisent mécaniquement la taille du pore par où s’écoule la sueur. C’est cet actif donc, qui “bloque” le processus naturel de transpiration. Plusieurs études ont corrélé son utilisation avec l’apparition de cancer du sein. Le lien n’est pas scientifiquement prouvé à 100%, mais on préfère appliquer le principe de précaution, ainsi chez Oh My Cream, aucun déodorant référencé n’en contient.
    * La pierre d’Alun (même si on la choisit bio), possède des sels d’aluminium. Son pourcentage en sels d’aluminium reste plus faible qu’un déodorant synthétique conventionnel, cependant là encore on préfère appliquer un principe de précaution.
     
  • Le triclosan : c’est un agent anti-bactérien très puissant mais aussi un perturbateur endocrinien et agent cancérigène reconnu. On peut également le retrouver dans certains dentifrices, d’où l’importance d’être aussi vigilante sur cet autre produit du quotidien. Juliette partage d’ailleurs son expérience sur son passage aux dentifrices clean dans son dernier billet !
     

  • L’alcool dénaturé : on peut le repérer dans la liste d’ingrédient sous le nom “alcohol denat.”. C’est lui qui donne cet effet “fraîcheur” et c’est aussi un agent anti-bactérien. Le hic, c’est qu’il est irritant, surtout sur une zone où la peau est très fine et qu’elle subit souvent une épilation fréquente.
     

  • Le talc : c’est l’ingrédient qui joue le rôle d’absorbant. De la même famille que l’argile, il est pourtant de plus en plus pointé du doigt. La raison ? Il peut contenir selon le gisement où il a été extrait, des fibres minérales classées au même titre que les fibres d’amiante… la traçabilité du talc sur les produits cosmétiques est quasiment toujours opaque. On préfèrera donc l’éviter puisque d’autres argiles font le même job et sans danger.

Les ingrédients à traquer !

Les déos bios ou naturels évidemment ! Avec une base d’argile pour absorber, on peut aussi y trouver du bicarbonate de soude car celui-ci est un excellent agent anti-bactérien. Les huiles essentielles apportent un petit twist sensoriel puisqu’elles désodorisent et selon l’huile essentielle choisie (par exemple arbre à thé ou encore géranium), celles-ci apporteront en bonus une action anti-bactérienne.

Mon Shopping

Déo classique Soapwalla : C’est l’un de nos produits cultes depuis des années, acheté et racheté souvent par plusieurs pots, grâce à sa compo irréprochable et sa texture crémeuse !

Schmidts : En version stick et existant aussi en format mini, il est parfait pour passer d’un déo conventionnel à une version clean. Et niveau choix de parfums il y en a pour tous les goûts, de la fragrance florale à la plus gourmande !

Girl Smells : Girly à souhait, leurs packagings à bille et leur formulation liquide ont tout du déodorant de grande surface… en apparence ! Car la composition est elle, exemplaire. Sur une base d’Huile de Coco, ils sont parfaits pour les peaux les plus sensibles.

Et si je suis enceinte ?

On conseille d’éviter les déodorants à base d’huiles essentielles, ainsi les versions “sans parfum” sont préférables. Vous pourrez les retrouver chez Schmidt's avec le Déodorant Stick Sans Parfum, par exemple.

Et voilà, vous savez tout ! Mais pourquoi ne pas repasser en revue les autres produits d’hygiène utilisés par toute la famille ? Faites un tour parmi notre sélection de shampoings, gels douches ou encore dentifrices :-)

Partager le billet