Avant, pendant, après : comment traiter une imperfection

Dossiers beauté

Avant, pendant, après : comment traiter une imperfection

Mariage : la routine M-3 de Juliette

Choisir et appliquer son blush : la (vraie) leçon pour faire la différence

Dossiers beauté

Choisir et appliquer son blush : la (vraie) leçon pour faire la différence

La belle peau a toujours été une obsession chez moi, mais je ne vous cache pas que lorsque j’ai appris que je me mariais l’année dernière, cela a atteint des sommets ! Une fois passée l’excitation de l’annonce, mes deux priorités ont été de trouver la robe de mes rêves et un moyen d’afficher à coup sûr un teint parfait le jour J. Ce n’était pas chose simple : même si mon acné d’adolescente remonte à bientôt 10 ans, j’ai encore par vague des imperfections et je ne maîtrise pas encore à 100% les caprices de ma peau mixte, déshydratée et ayant tendance à faire des siennes ;-) J’ai donc décidé de mettre en place un véritable plan d’attaque et de le suivre à la lettre pour mettre toutes les chances de mon côté, à M-3 avant le mariage !


Astuce n°1 : Miser sur les bons basiques, et y rester fidèle !

J’ai toujours eu tendance à tester tous les produits qui me passaient sous la main : j’adore ça, et j’ai la chance que cela fasse partie de mon job. Mais les journalistes beauté et les expertes Oh My Cream sont unanimes : c’est très mauvais pour la peau qui est chamboulée en permanence, et cela multiplie le risque de faire de petites réactions.

Résultat, je me restreint au maximum depuis quelques mois et ai réduit ma routine au strict minimum, à savoir les 3 gestes essentiels que vous connaissez toutes : double-nettoyage, exfoliation, hydratation.

Le soir pour me démaquiller j’utilise le Baume Démaquillant d'Oh My Cream Skincare : c’est le meilleur démaquillant que j’aie jamais testé ! J’adore sa texture onctueuse qui se fond en huile et se rince parfaitement, et il contient des ingrédients tops pour ma peau (de l’huile de coco antibactérienne, de l’avoine apaisant, du jojoba équilibrant). J’enchaîne ensuite sur une phase de nettoyage avec le Rosa Centifolia Gel Nettoyant Visage de REN Skincare, auquel je suis fidèle depuis des années pour n’avoir jamais trouvé de gel aussi frais et en même temps aussi doux pour ma peau délicate. Le fait de m’astreindre à cette routine tous les soirs fait vraiment la différence : ce duo me convient bien, il minimise visiblement les imperfections sans jamais agresser ma peau.

Je vais ensuite généralement me coucher la peau nue, à deux exceptions près :

  • Si ma peau tiraille j’applique quelques gouttes d’Huile Repulpante d'Oh My Cream Skincare, un indispensable pour hydrater et se réveiller avec une peau de bébé, grâce à sa teneur en acide hyaluronique et en vitamine A.

  • Si ma peau est en crise je dors avec une bonne couche de Promise Keeper Blemish Facial d'Allies of Skin, une véritable bombe d’efficacité dont la liste INCI m’a bluffée le jour où j’ai pris le temps de la lire (du miel de manuka, de l’acide hyaluronique, des acides de fruits, du niacinamide, de l’argent colloïdal, de la centella asiatica…) et qui fait de petits miracles sur le teint et les imperfections !

Le matin au réveil, 2 à 3 fois par semaine j’exfolie ma peau sous la douche (plus pratique !) avec la Poudre Exfoliante d’Oh My Cream Skincare, particulièrement douce et facile à faire mousser. Puis j’applique quotidiennement la même crème depuis des années maintenant : la Skin Smoothing Cream de Dermalogica dont le niveau d’hydratation me convient parfaitement, qui laisse ma peau confortable et lissée sans pour autant la surcharger et provoquer de petits boutons.

Pour certaines cela représente probablement beaucoup de produits, pour moi c’est une vraie prouesse que de m’en tenir à ces 4 à 6 soins et de ne toucher à rien d’autre. Mais ma peau me remercie et n’a jamais été aussi nette et apaisée !

Astuce n°2 : Faire une cure de LED anti-acné

Je n’étais jamais entrée dans un cabinet de médecine esthétique, sauf pour un peeling il y a quelques années dont j’avais apprécié les résultats mais qui m’avait imposé une bonne semaine d’éviction sociale. J’avais très envie d’y retourner pour faire peau neuve avant le Jour J, mais je m’y suis prise trop tard car les premiers rayons de soleil sont incompatibles avec ce type d’acte.

Puis j’ai entendu parler sur Instagram du centre Médecine de la Beauté : je me suis rendue dans ce cabinet du 8ème à Paris, pour rencontrer le Dr Valérie Leduc et prendre ses conseils. Je lui ai expliqué que je souhaitais éliminer mes quelques cicatrices d’acné, qui me gênaient encore plus que les petits boutons que j’avais régulièrement mais dont je savais qu’ils étaient impossibles à éradiquer complètement. Elle m’a prescrit de la radiofréquence pour les cicatrices (je pourrai vous parler des résultats d’ici quelques mois seulement), mais m’a surtout expliqué que contrairement à ce que je pensais, il était tout à fait possible de mettre fin à l’acné de l’adulte légère dont je faisais les frais, grâce au Miltaderm (une combinaison de LED et de lasers froids). Les LED, j’en avais déjà entendu parler sans jamais vraiment me pencher sur le sujet, mais si l’on en croit les articles et le Dr Leduc, c’est LA nouvelle arme anti-acné ! Concrètement, il s’agit d’une lampe qui émet des rayons de lumière froide de couleurs différentes et qui va agir au coeur des cellules : la lumière bleue vient tuer la bactérie P. Acnès responsable de l’acné, la lumière rouge va augmenter la production de collagène et d’élastine pour atténuer les rides, la lumière jaune agira quant à elle sur les rougeurs . On me promet qu’après une cure d’attaque de 6 à 8 séances et avec un peu d’entretien ensuite, j’aurai enfin le teint parfait dont je rêve depuis des années.

2 mois et 8 séances plus tard, le verdict est sans appel : je ne me souviens plus du dernier bouton qui est venu m’empoisonner la vie, moi qui multipliais les petits microkystes rouges et inflammés. Je n’ai plus rien à camoufler le matin, j’ai beaucoup moins de rougeurs, et j’ai globalement une plus jolie qualité de peau (les LED jouent aussi sur le resserrement des pores, l’hydratation, l’éclat du teint). MA-GI-QUE !

C’est un véritable investissement (à 120€ la séance de 25 minutes), mais la peau parfaite c’était mon graal à moi et je ne regrette pour rien au monde cette dépense. Si vous pouvez vous la permettre ou si vous avez une occasion particulière qui le justifie, je vous recommande vivement ce centre (le Dr Leduc et son assistante Carla sont des amours) !


Astuce n°3 : Surveiller son alimentation

Même s’il n’existe pas de lien direct scientifiquement prouvé entre l’alimentation et les boutons, je pense que nous avons tous déjà fait l’expérience de la peau qui change quand on adopte une nourriture plus saine.

Sans devenir une ayatollah (de toute façon, je n’ai pas suffisamment de volonté !), j’ai décidé de suivre quelques conseils de base :

  • Arrêter le lait de vache et le gluten : pas tant pour des raisons d’intolérance que pour “dégonfler” et limiter les petits boutons. Je remplace donc par du lait d’amande, des yaourts de brebis, du quinoa, du riz complet, des lentilles etc...

  • Éviter les excès de sucre et le grignotage : j’ai totalement arrêté les sucreries (viennoiseries, gâteaux industriels, céréales avec sucre ajouté, sodas, bonbons etc) et je mise sur leurs alternatives (les fruits, 1 carré de chocolat noir par jour, du fromage blanc “sucré” avec une cuillère de miel ou de la cannelle, du muesli sans sucre ajouté) pour éviter toute frustration. En revanche on ne supprime pas les bons gras sous prétexte qu’il faut rentrer dans sa robe, car ils permettent (entre autres !) d’afficher une peau bien hydratée et plus lumineuse. Pour ce fameux teint glowy, misez sur l’avocat, le thon, le saumon, et les oeufs !

  • Limiter l’alcool à deux verres par semaine : sans être alcoolique bien entendu, je m’autorisais de temps en temps un verre de vin le soir au dîner, et quasi systématiquement quand je suis au resto. Mine de rien, ça monte vite et ma mère m’a toujours dit qu’une façon radicale de mincir et d’afficher un joli teint, c’est de stopper net l’alcool. Je compte le faire 1 mois avant le mariage, et pour le moment je me limite à deux verres maximum par semaine, c’est déjà ça !

En appliquant ces principes de base, cumulés à 2 séances de natation hebdomadaires et une cure de probiotiques (le matin à jeun), j’ai aussi réussi à commencer à alléger sérieusement ma silhouette ;-)

J’espère que ces conseils vous aideront, que vous soyez future mariée ou non, à avoir une jolie peau cet été !

La Sélection

Naturel Culte

Oh My Cream Skincare

Baume Démaquillant

29 €
Naturel

Oh My Cream Skincare

Huile Repulpante

39 €

Allies Of Skin

Promise Keeper Blemish Facial

130 €
Naturel Culte

Oh My Cream Skincare

Poudre Exfoliante

29 €

Dermalogica

Skin Smoothing Cream

49 €

Partager le billet